SAVIGNIES

logo

MAIRIE DE SAVIGNIES

6 rue du Saint Sacrement

60650 Savignies

HORAIRES DES PERMANENCES

Mardi et vendredi

de 16h30 à 19h30

Nous contacter

NUMEROS UTILES :

  • SAMU : 15
  • Police : 17
  • Pompier : 18
  • Urgence : 112
  • SAMU Social : 115
  • Maltraitance : 119
  • Disparition : 116000

 

Les statues

 

L'église possède également un certain nombre d'anciennes statues en bois polychrome. De part et d 'autre de l'autel latéral, le patron de l'église, saint Rémi et la patronne secondaire sainte Clotilde, 2 statues plus récentes et de moindre intérêt. En revanche, dans la fenètre au dessus du gisant un Dieu de pitié et à droite une Vierge à la grappe de raisin ; près de la sacristie un saint-Eloi patron des orfèvres, en face Saint-Nicolas et les enfants qui sortent du saloir. Dans la nef, au Sud, une sainte-Catherine d'Alexandrie, docteur de l'Eglise et martyre terrassant les philosophes envoyés par l'empereur Maxence pour disputer avec elle ; puis une sainte Barbe patronne des pompiers qui a perdu sa tour ; au dessus de la porte, une pieta ; enfin un saint Roch qui a perdu son chien.

En face, sur le mur nord, dans une petite niche, une autre petite pieta. Toutes ces statues anciennes et en chène sont difficiles à dater car elles sont probablement le produit d'artistes locaux s inspirant souvent d œuvres célèbres.

 

Il faut s attarder sur les deux statues du mur nord car elles sont en terre cuite et œuvres d'artisans locaux. Saint Maximin d'abord, don fait en 1901 par une famille du village, moulée cuite et peinte par des potiers de Savignies:hommage de la poterie qui s'éteint, (le dernier four s arrête en 1909),

L 'autre statue faite par les mêmes potiers en 1902 est un don en partie de l'institutrice laique de l'école des filles de Savignies : sainte-Anne apprenant à lire à la sainte-Vierge, quoi de plus symbolique pour une enseignante. Nous sommes entre les lois de Jules Ferry et les lois de séparation de l'Eglise et de l'Etat, en pleine querelle religieuse. De plus, il y avait à Savignies une florissante école de filles tenue par des religieuses. En 1882, un différent entre la directrice et les parents conduit le conseil municipal à demander le changement de celle-ci, l'ordre religieux se fait tirer l'oreille, l inspecteur d'académie en profite pour envoyer une institutrice laique:mécontentement durable d'une bonne partie de la population. Est-ce par volonté d'apaisement que l'institutrice fait don de cette statue ?